style Artistique : comment ai-je trouvé mon style ?

Voici une question qui m’a été posée sur les réseaux sociaux : Comment as-tu trouvé ton style ? Est-ce que cela t’a pris des années ou cela t’est venu naturellement? Comment t’est venue l’idée de sortir de la peinture « standard » et d’en faire un mélange de matériaux?

En fait je n’ai jamais « cherché » mon style à proprement parler.
En 2018, j’ai terminé mes études et travaillant, à cette époque, en freelance à mon domicile, j’avais de nouveau plus de temps. J’en ai donc profité pour recommencer à peindre

J’ai débuté en peignant des feuilles macro. J’adorais les photographier. Ce que j’aimais par-dessus tout c’était leur texture mais également leurs couleurs différentes selon les saisons, les formes fractales, le fait que ce soit une création parfaite de la nature. Mais voilà, sur mes peintures mes feuilles manquaient de texture et de relief. Je n’aimais pas ce que je faisais, je ressentais un manque. Une nuit je me suis réveillée, et je me suis dit « Demain tu achèteras de la ficelle pour faire les nervures des feuilles ». Alors j’ai commencé comme ça. Puis les feuilles macros ne me suffisaient plus, j’ai eu besoin de plus de liberté et je l’ai trouvé dans une végétation plus abondante. Petit à petit j’ai incorporé d’autres matériaux. Ma démarche s’affinait au fil des mois dans ma tête et mon art évoluait en même temps que moi et ma vision de la vie. J’ai compris qu’il m’était essentiel d’associer la matière et la lumière (dorures, pigments métalliques) en utilisant les couleurs entre les deux.
 
Si je devais raconter exactement en détail comment les choses se sont enchainées et révélées à moi cela me prendrait plusieurs pages. Mais voilà, les choses se sont faites comme cela, progressivement et par étapes mais de façon très rapide tout de même.

Il faut dire que le papier froissé était quelque chose que je pratiquais déjà au lycée, en section arts plastiques. J’aimais déjà travailler la matière. Alors peut-être qu’un cheminement avait déjà commencé à l’époque ? Je ne sais pas. Ou peut-être que j’ai « trouvé mon style » parce que je ne le cherchais pas, que je me suis juste écoutée, que j’ai accordé plus de place à mon intuition et que je me suis autorisée à être moi-même.
 
J’ai écris « trouver mon style » entre guillemets, car selon moi, c’est la quête d’une vie. Je pense que mon travail continuera d’évoluer en même temps que moi au fil du temps. Je ne me suis jamais dit « j’ai trouvé mon style, c’est bon, je me tiens à ça ». La vie est mouvement et je pense que la création artistique(ou toute autre création) doit continuer à être mouvement, évoluer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *