Ma Relation à l’art

Comment suis-je « tombée » dans la peinture ? Je vous parle de l’origine de mon amour pour l’art, de la naissance d’une passion qui ne m’a jamais quittée malgré que je m’en soit éloigné quelques années…

 

L’origine de mon amour pour l’art

Peinture à l'acrylique réalisée il y a quelques années

Stimulus

Comment suis-je « tombée » dans la peinture ? Mon attrait pour l’art est né lors de mon enfance. Je ne sais pas vraiment quel a été le déclic. La seule relation à l’art que j’avais était d’observer de temps à autre mon grand-père peindre à l’huile. Je crois que c’est le seul stimulus externe que j’ai reçu. Mon amour pour l’art s’est ensuite développé de l’intérieur. Je n’y ai pas été particulièrement sensibilisée.

Une passion montante

Plus jeune, j’adorais tout ce qui était lié à la création. Cela va de la peinture jusqu’à aider mon père à faire de petits travaux. J’aime créer avec mes mains, le processus créatif et ressentir la satisfaction du travail achevé.

“Pendant l’adolescence, j’avais beaucoup d’insomnies et il m’arrivait de me lever en pleine nuit pour peindre en cachette.”

L’héritage d’un grand-père

Comme je l’ai dit, plus jeune, ma seule relation à l’art était mon grand-père.

Son chevalet

Mon grand-père n’est plus là depuis quelques années, et j’ai récupéré son chevalet. C’est un peu comme un porte-bonheur même si je ne peins pas principalement dessus. Il a du vécu et n’est plus très stable, mais il sert à faire sécher les toiles en cours par exemple. Je peins désormais sur un chevalet d’atelier professionnel monté sur roulettes, et parfois à plat, au sol ou sur une table.

Ses pinceaux

Plus récemment, j’ai également eu le plaisir de récupérer ses pinceaux ! Comme vous pourrez le constater sur la photo, certains sont magnifiques (celui en bois et cuivre est mon préféré)! Je les nettoie très soigneusement pour pouvoir les conserver mais nombreux d’entre eux sont très abîmés.

Je les conserve tout de même car ils sont magnifiques et ont une valeur sentimentale !

Ma sensibilité esthétique

painting-process-tiphanie-canada-art

Sensibilité esthétique

Avant même l’adolescence, j’étais attirée par différents domaines tous reliés à la création et l’esthétique. Je m’intéressais au design, à l’architecture, la musique, la mode et bien sûr l’art pictural.

D’abord, j’ai voulu être “Furniture Designer”, puis Architecte d’intérieur mais les études qu’il fallait faire ne me correspondaient pas vraiment (un petit blocage avec les mathématiques …?). Bref, d’une façon générale j’ai toujours été particulièrement sensible à l’esthétisme et à ses répercussions sur les gens. 

Aujourd’hui j’ai décidé d’être artiste peintre et de vivre pleinement cette passion. Désormais lancée, il me faut maintenant trouver ma place d’artiste, assumer cette position en me sentant un peu plus légitime chaque jour et surtout en délivrant du sens à travers ma démarche artistique.

Je vous invite à consulter mes peintures sur ma page web dédiée, sur Artmajeur, ma page Facebook et mon compte Instagram !

Pour les créatifs, rejoignez-moi sur Facebook dans le groupe intitulé « Inspiration et techniques créatifs » !

Et vous, quel est votre rapport à l’art ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *